Magical Princess Minky Momo: Hold on to Your Dreams

 

Fiche de la série

 

Titre japonais : Mahō no Purinsesu Minkī Momo Yume wo Dakishimete

Titre international : Magical Princess Minky Momo: Hold on to Your Dreams

Titre français : -

Nombre d’épisodes : 62

Recommandation : Tous publics

Studio : Ashi Productions

 

Première diffusion : 2 octobre 1991 – 23 décembre 1992 (Nippon Television)

Première diffusion française : Inédit

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 19e (1991), 4e (1992)

Alors qu’un trio de spéléologues découvre un mur couvert de caractères étranges, le roi et la reine de Fenarinarsa, un royaume situé dans l’espace, constatent que les rêves disparaissent de la Terre. Impuissants, ils contactent le roi de Marinarsa, un royaume similaire situé au fond des mers. Lui et sa femme font leurs propres observations et réalisent le danger pour les royaumes basés sur les rêves. Ils convoquent alors leur fille Momo et la chargent de rétablir le rêve et l’espoir sur Terre. Elle part donc en sous-marin avec ses compagnons animaux, Cookbook, Lupipi and Charmo, pour rejoindre le monde de la surface.

Pendant sa remontée, le sous-marin de Momo est repéré par un sous-marin militaire qui l’attaque à coup de missiles. Momo déclenche un système de défense qui propulse le sous-marin à très grande vitesse hors de l’eau. Cependant, le véhicule continue sa course hors de l’eau et fonce sans l’espace, dépassant même Fenarinarsa. N’arrivant pas à reprendre le contrôle, Momo se téléporte avec ses compagnons et retourne sur Terre. Le groupe se retrouve dans un avion détourné par des pirates de l’air. Pour régler la situation, Momo se transforme d’abord en hôtesse de l’air, essayant de négocier la reddition des pirates, en vain. Elle se transformer ensuite en soldate armée d’une mitraillette, convainquant cette fois les pirates de déposer les armes. Après l’atterrissage de l’avion, Momo erre dans la ville. Elle se téléporte finalement dans la maison de l’un des spéléologues et de sa femme, transforme une pièce en chambre d’enfant et convainc le couple par magie qu’elle est leur fille. Ainsi commencent les aventures de Momo.

 

Animes liés : Magical Princess Minky Momo

 

Episodes

 

Episode 39 : Momo et Momo

Alors que Momo est à Marinarsa, elle voit les eaux de la Terre s’assécher. Puis ses parents disparaissent, suivis par ses compagnons. Seule dans le néant, Momo se voit disparaître à son tour et se réveille. C’était un cauchemar. Mais il illustre la perte de confiance de Momo en la réussite de sa mission. Elle découvre alors qu’il y a eu une autre Momo avant elle.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 17e (1992)

 

Episode 53 : Roule, train du rêve

Un dessinateur nommé Stone imagine l’histoire de Lou, l’héroïne d’un anime qu’il rêve de créer. Alors qu’il sort du métro, il aperçoit Momo, qui ressemble à Lou. Dans un état second, il s’approche d’elle avant de s’écrouler. Momo et ses parents le suivent à l’hôpital et apprennent qu’il est mourant. Momo décide alors de lui montrer son rêve accompli.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 20e (1992)

 

Episode 62 : Un jour avec toi

Momo fait un cauchemar dans lequel les rêves et les espoirs quittent une Terre devenue désertique. Après son réveil, elle reçoit un téléphone de ses parents. Les barrières de Marinarsa ont atteint un niveau d’affaiblissement critique : ils doivent quitter la Terre. Déprimée, Momo reçoit la visite des personnages de conte, qui annoncent également leur départ.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 4e (1992)

 

Personnages

 

Momo

Princesse de Marinarsa.Momo vient du pays des rêves qui se trouve sous la mer et qui est menacé d’être submergé parce que les habitants de la Terre perdent leurs rêves. Grâce à une baguette magique, elle peut prendre une apparence adulte et obtenir toutes les compétences de la profession qu’elle incarne. Elle est très curieuse et plutôt optimiste, mais pleine de doutes.

 

Palmarès à l’Anime Grand Prix : 8e (1991), 3e (1992)

 

Musique

 

OP2 – Yume wo Dakishimete (Megumi Hayashibara)

 

ED2 – Suki yori daisuki Minky Smile! (Megumi Hayashibara)